Sébastien Poinas : « Je suis un passionné comblé du lundi au dimanche ! »

Bonjour Sébastien, présentez-vous pour nos lecteurs.

Je m’appelle Sébastien Poinas, j’ai 32 ans et suis un épicurien dans l’âme. Ma devise est « Nulla Tenaci Invia Est Via ». Une devise latine que j’ai emprunté à Spyker en 2001 lorsque j’ai découvert cette marque. Elle a beaucoup d’importance. Chacune de mes décisions est portée par cette phrase. Paradoxalement, je me satisfait toujours de ce que j’ai. Les résultats de mes ambitions et de mes réussites ne sont que des bonus dans une vie qui me convient parfaitement !
Je me suis toujours considéré comme un autodidacte ayant un intérêt prononcé pour la liberté. Le vrai luxe étant de faire ce que l’on aime et d’avoir le temps de le faire, je travaille à me faire plaisir et à me libérer du temps. 

sebastien 3

 Vous êtes à l’origine de la société Sellerie’Cimes, qui a vu le jour en septembre 2008, pourquoi avez-vous eu ce projet et qu’en est-il de sa réussite aujourd’hui?

J’ai eu ce projet suite à des opportunités d’affaires et des contrats que je préférais honorer moi-même plutôt que de les déléguer à une entreprise dans laquelle je n’étais qu’un employé.
Après plusieurs années à déménager aux 4 coins de la France, à travailler pour de grandes marques de maroquinerie de luxe, à réaliser des intérieurs VIP dans l’aéronautique pour des présidents, rois, sultans et autres émirs, j’en ai eu marre de rendre des comptes à des hiérarchies avec lesquelles je n’étais pas en phase… Il était temps pour moi de poser mes valises et j’ai choisi de revenir du côté d’Annecy, où j’ai grandi, et proche d’une Suisse dans laquelle j’ai de nombreuses attaches.
Concernant la réussite de Sellerie’Cimes je peux dire que l’entreprise se porte bien. Mais en vérité la « réussite » est une notion que je repousse constamment. La définition de la réussite c’est d’avoir mené à bien l’ensemble de ses projets… Mais je suis quelqu’un de créatif et d’imaginatif… J’ai sans cesse des idées de nouveaux projets chaque jour et j’en lance autant que mon emploi du temps me le permet. De ce fait, je ne peux pas réellement considérer avoir réussi.
A vrai dire j’ai même peur de ressentir un jour ce sentiment de réussite. Non pas parce que je ne l’aurai pas mérité, mais car ceux qui sont conscients d’avoir réussi se reposent sur leurs lauriers…

Quelles sont les origines des matériaux avec lesquels vous travaillez?

Je n’ai pas de préférences sur l’origine des matériaux. Avec les normes actuelles il est devenu compliqué de trouver un produit de qualité… De grandes marques, ayant des autos à plus d’un million d’euros au catalogue, utilisent des cuirs fabriqués dans les pays de l’est. Avec ces normes, les cahiers des charges sont en fin de compte devenus les mêmes pour toutes les tanneries…
La qualité diffère généralement seulement d’une finition à une autre en fonction de si l’on choisi un cuir rectifié ou un cuir pleine fleur.
L’important pour moi étant de toujours proposer un produit de qualité supérieur à celui employé à l’origine par le constructeur. Et croyez-moi que ce n’est pas compliqué ! Pour exemple, certains grands constructeurs Anglais ou Allemands que je ne citerai pas, ont des cuirs d’une qualité absolument exécrable…
Au final, peu importe la provenance, tout ce qui compte c’est l’expertise de la fiche produit qui détaille les cycles d’usure et la résistance aux UV ou au feu. Le reste c’est du feeling. Le toucher et l’odorat s’occupent du reste pour sélectionner des cuirs soyeux et parfumés.

seelerie cimes

Vous avez  travaillé dans divers domaines tels que le prototypage automobile, l’aéronautique, le nautisme, la maroquinerie de luxe, l’ameublement haut de gamme, quels ont été vos études et vos centres d’intérêts pour être arrivé à ce que vous êtes aujourd’hui?

Pendant un temps j’hésitais entre devenir avocat ou psychologue. J’aime les gens et j’aime aider ou rendre service. Mais c’était sans compter sur une passion dévorante pour l’automobile !
J’ai toujours accordé plus d’importance à ma détermination qu’à mes études et c’est sans crainte ni regret que je me suis orienté vers un CAP sellier garnisseur que j’ai obtenu en suivant une formation en alternance avec les Compagnons du Devoir.
Ma sociabilité m’a très vite conduit à me rapprocher de personnes rencontrées au hasard des forums spécialisés et des événements automobiles. Très vite j’ai constitué un réseau de personnes ayant les mêmes centres d’intérêts que les miens. Uniquement des passionnés. Des personnes souvent jeunes, des entrepreneurs, avec lesquels nous nous sommes portés vers le haut au fil des années.
Aujourd’hui ce « réseau » s’est transformé en un groupement d’amis sincères et de confiance. Nous ne nous côtoyons pas par intérêts (comme c’est souvent le cas dans ce milieu) car nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes principes basés sur l’esprit d’entreprendre et de réussir.
C’est donc naturellement que mon évolution personnelle et professionnelle s’est faite avec et grâce à ces personnes. En misant sur nos complémentarités, sur le partage de nos expériences et de nos idées, nous sommes tous arrivés à des résultats que nous n’aurions pû obtenir sans cette dynamique d’entreprise.
D’autre part je dois aussi beaucoup à mes proches. Ma fiancée et mes frères ont également des compétences qui m’ont étés précieuses. Tant dans la gestion de mon entreprise que dans la gestion de mon image et de ma communication via mon site web http://www.sellerie-cimes.fr/ 
 qui a un système de référencement assez poussé.

Vous vous occupez également de la marque automobile électrique Pariss, présentez-nous le concept de celle-ci.

Pour commencer il est important de préciser que je ne m’occupe pas de cette marque à proprement parler. C’est le rôle de mon ami Damien Biro.
J’apporte une contribution bien modeste en comparaison de la charge de travail à laquelle font face Damien et ses équipes !
J’ai longtemps été son « conseiller privilégié », si je peux employer ces termes, car j’ai été la première personne à lui accorder ma confiance en mars 2006. A l’époque il n’y avait que nous. Nous passions des dizaines d’heures au téléphone chaque semaine afin d’échanger nos idées et faire avancer un projet qui était loin de ce qu’est aujourd’hui la Pariss Electric !
Pendant des années nous avons travaillé en étroite collaboration. Dans un premier temps pour constituer une équipe de personnes compétentes, puis dans le développement d’un premier prototype et dans l’organisation des premiers salons et la conception des prototypes suivants.
J’ai toujours une relation privilégié avec M.Biro car il est justement de ceux avec qui nous nous sommes portés vers le haut. A force de d’échecs mais surtout de réussites nous avons « grandis » ensemble et je le considère aujourd’hui comme un ami très proche (même si une grande distance nous sépare et que nous nous voyons souvent en coups de vents).
Aujourd’hui il est entouré de financiers, d’avocats, d’investisseurs et de partenaires chronovores. Tout cela laisse moins de place à nos échanges et il a auprès d’eux tous les conseils dont il a besoin.
Bien évidemment cela ne m’empêche pas de lui donner mon avis de temps à autre sur divers sujets et d’autre part je continue à lui mettre à disposition mon réseau dans lequel il trouve parfois de nouveaux partenaires et/ou investisseurs.
En dehors de ça il n’en reste pas moins que je suis toujours en charge du développement, réalisation, et production des intérieurs des Pariss dont les premières livraisons devraient intervenir d’ici la fin de l’année.

Le Pariss Roadster en essai
Le Pariss Roadster en essai

Vous avez réalisé une révélation mondiale le 23 avril, pouvez-vous nous en dire plus?

Disons que nous avons évolués dans nos démarches et nos idées, ce qui nous a amenés à développer une Pariss de course.
Les courses de véhicules électriques en sont à leurs débuts et il est intéressant de se faire une place avant que ça ne se démocratise.
D’autre part, cela va nous permettre de soigner notre image de marque et de promouvoir la marque au travers d’événements divers. C’est un travail de fond qui allie le fun au plaisir avant de commercialiser un modèle de route homologué.
Le modèle que nous avons dévoilé le 23 avril a donc une importance capitale de par ce à quoi il est destiné mais également de par sa conception.
Un châssis monocoque carbone et des technologies embarquées qui annoncent le futur des courses automobiles !
Je ne peux pas être plus explicite que l’est notre vidéo de présentation et que je vous invite à visionner en suivant ce lien (sans quitter cette page évidemment) : 
https://www.youtube.com/watch?v=TgAM9Alxw30

Qu’est-ce qui vous passionne dans l’automobile de luxe?

Qui n’aime pas les belles choses ? Qui n’aime pas le raffinement ?
Celui qui répond « moi » à l’une de ces 2 questions se ment à lui-même !
L’automobile me passionne de manière générale. Que ce soit l’automobile de luxe ou de collection, les GT ou les Supercars, je trouve en chaque auto un intérêt particulier qui reflète une époque, actuelle ou ancienne, ou une idée, farfelue ou géniale.
J’ai commencé à aimer les autos étant enfant. Aussi loin que je me souvienne j’ai toujours aimé les jouets à 4 roues. Peu importe leur taille, je vibrais autant devant la miniature que devant la vraie. Les couleurs et les lignes de carrosseries ont un effet assez indescriptible sur les enfants ! Je m’en rends d’autant plus compte depuis que je suis jeune papa.
En grandissant j’ai commencé à m’intéresser aux aspects plus techniques ainsi qu’aux historiques des marques. En fin de compte, derrière chaque modèle il y a généralement une aventure humaine qui a débutée par l’idée d’un homme, d’un créateur complètement perché à un constructeur absolument génial. Il y a souvent un fossé que certains ont souvent du mal à franchir. Et pourtant, quoi de plus passionnant que de s’intéresser aux anecdotes qui se cachent dans les grandes histoires de ce monde de concepteurs ?
Nous avons tous besoins de modèles, de personnes qui nous inspirent. J’ai très vite trouvé ceux qui me correspondaient ! Enzo Ferrari pour la passion, Horacio Pagani pour la perfection, Christian Von Koenigsegg pour la technique, Claudio Zampolli ou Philippe Colençon pour la détermination (et je pense pouvoir désormais aussi ajouter mon ami Damien Biro à cette liste),…
En fin de compte on trouve dans l’automobile de quoi satisfaire chaque étape des évolutions de notre vie. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses, pour tous les âges et pour tous les niveaux de conduite.
Je ne finis jamais d’apprendre et je ne me lasse jamais des rencontres ! D’ailleurs, depuis maintenant plus de 3 ans j’organise les Epicurean-Days. Ces événements réunissent chaque mois plusieurs dizaines de propriétaires passionnés qui se retrouvent pour se rencontrer et partager leur passion. Je suis un passionné comblé du lundi au dimanche !

Avez-vous un ou plusieurs modèles que vous appréciez tout particulièrement?

J’ai des goûts très éclectiques et si je devais faire une liste de mon garage de rêve elle serait abominablement longue !
Pour faire court si je ne devais en avoir qu’une seule ce serait une Mercedes CLK-GTR Roadster !
Mais dans l’idéal j’apprécierais qu’elle soit côtoyée par une Pagani Zonda Cinque Roadster, une Ferrari F50, une Maserati MC12, une Porsche GT1, une McLaren F1, mais aussi un Mega Track, une Rolls Royce Corniche V, une Bentley Continental SC, une Ferrari 550 Barchetta, une Lamborghini Diablo GT, une Mercedes E190 Evo2, une Lancia 037 Stradale, une Ferrari 250 GT Tour de France, une Suzuki Cara, une Toyota 2000 GT, une Shelby Series 1, et tellement d’autres !…

Sébastien à bord de sa Ferrari F12
Sébastien à bord d’une Ferrari F12

Un dernier mot pour les lecteurs de The Elegance?

Si vous avez eu le courage de me lire jusqu’ici c’est que vous êtes au moins aussi déterminés que moi. Allez au bout de ce que vous commencez et je ne peux que vous souhaiter à tous de mener à bien tous vos projets présents et futurs !

Sellerie’Cimes : http://www.sellerie-cimes.fr/

Propos recueillis par Noé LE GUIL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s