BMW Série 1 : le savoir-faire allemand pour tous

Non ce titre n’est pas trompeur, non il ne faut pas être député ou PDG d’entreprise pour s’offrir une BMW. La petite compacte allemande est une véritable surprise, celle-ci se déclinant en diverses motorisations que nous évoquerons au fur et à mesure de notre essai. Il est important de souligner que ce modèle, à savoir la BMW Série 1, cinq portes, 114d de 95ch, est disponible à la concession BMW Pays de Loire Automobiles de Saint-Herblain à partir de 290€/mois tout en sachant que vous pouvez entrer chez BMW à partir de 280€/mois.

 

Cette BMW Série 1 est tout d’abord très agréable visuellement parlant. La deuxième version a en effet connu un facelift lui permettant de se moderniser à la hauteur des nouvelles gammes BMW. La calandre s’est allongée, lui apportant un esprit plus agressif. De plus, les feux sont désormais horizontaux alors que la première version en possédait des verticaux. Les projecteurs ont également été retravaillés, globalement cette version est donc nettement réussie et s’intègre tout à fait à l’image de BMW. A l’intérieur, ce restyling apporte un écran de 6,5 pouces de série avec en option possible le système connected drive qui est extrêmement utile et fluide, et une nouvelle commande du système multimédia. Dans l’ensemble, cette version possède les mêmes dimensions que sa précédente, on garde un volume de coffre intéressant, soit 360L, ce qui vous permettra de voyager avec plusieurs bagages sans soucis. A l’arrière de l’habitacle, on y trouve trois places avec un espace amplement suffisant pour les jambes.

Comme à son habitude, BMW propose pour ses gammes de nombreuses finitions possibles afin de satisfaire au mieux ses clients. On y trouve tout d’abord la finition première comprenant notamment une boîte de vitesses manuelle à six rapports, une climatisation automatique et un Appel d’Urgence Intelligent avec Services Après-Vente connectés BMW Teleservices. Ensuite, la marque allemande propose une finition lounge qui inclut une Direction Servotronic à assistance variable en fonction de la vitesse et des jantes en alliage léger 16″ (41cm) style 378 à rayons en V avec écrous antivol. Si vous souhaitez accéder à une personnalisation esthétique plus poussée, il existe une finition urban chic. Celle-ci comprend entre autres une sellerie tissu/cuir Path « Siber » / « Schwarz », un volant sport gainé cuir, une Chrome Line extérieur et une sortie d’échappement en chrome mat.

 

Enfin, il est possible pour vous d’accéder à un esthétique sportif avec deux finitions intéressantes. Premièrement, la finition sport qui comprend notamment une navigation multimédia Business, un sélecteur de mode de conduite avec mode additionnel Sport + et des grilles de calandre cerclées de chrome avec neuf barreaux verticaux. Deuxièmement, la finition M Sport, finition symbolisant le haut de gamme et la sportivité. Celle-ci apporte un esthétique qui est, pour moi, le plus évolué de la gamme. Cette finition inclut entre autres des seuils de portes M, un repose-pied M pour le conducteur, un volant M gainé cuir, un kit aérodynamique avec jupe avant, un bas de caisse et jupe arrière avec diffuseur « Dark Shadow » métallisé ainsi qu’une suspension DirectDrive.

La BMW Série 1 se caractérise également de par ses diverses motorisations. La première disponible est la 114d, motorisation diesel présente sur notre modèle d’essai, comprenant 95ch et 235Nm de couple. Ensuite, on retrouve la 116d (116ch) et la 116i en motorisation essence, proposant 109ch. Si vous souhaitez monter un peu plus en sportivité il existe la 118d, comprenant 150ch et la 118i disposant de 136ch. Vous recherchez encore plus de sportivité? Ne vous inquiétez pas la BMW Série 1 propose une version 120d de 190ch et une 120i de 184ch. Enfin, BMW propose des motorisations bien plus sportives allant jusqu’à 340ch avec la 140i, de quoi s’amuser amplement sur circuit.

Niveau conduite, cette compacte offre d’excellentes sensations. Elle s’adapte à tout type de conduite que ce soit en ville ou sur de longs trajets. Bien que la motorisation du véhicule soit celle d’entrée de gamme (95ch), j’ai été surpris par son couple et son dynamisme, tout à fait satisfaisants pour une conduite au quotidien. Sa transmission arrière offre des sensations extrêmement plaisantes, celle-ci permettant d’accéder à une excellente tenue de route si vous empreintez des routes aux virages exigeants. Du côté de sa direction, aucun changement notable par rapport à la version précédente, restant toujours aussi précise et agréable. J’ai trouvé la boîte de vitesses manuelle à six vitesses très réactive notamment lors du passage entre la première et seconde vitesse. Point important et positif, il vous sera possible d’opter pour une conduite sportive sans devoir se rendre à la pompe à la fin de la journée au vu de sa faible consommation. En effet, celle-ci s’évalue selon BMW à environ 3.6L/100km.

 

Noé LE GUIL

Publicités

5 réflexions sur “BMW Série 1 : le savoir-faire allemand pour tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s